Madame Toulemonde

26 novembre 2019

Gaston et la ville

Une semaine, il n'a pas tenu!!!

Jeudi matin j'entends une petite voix "dis le Nange et si on repartait demain et pas samedi? Tu comprends, samedi soir, on va danser, donc  les kilomètres plus la route, je vais être fatigué!!!!".

J'ai compris qu'il ne supportait pas cette ville, que malgré les anniversaires fêtés en famille, le plein de peinture, de vêtements et autres, de jolis moments, et bien il ne veut plus y aller. Ou le moins longtemps possible.

Lui le citadin, réclame sa campagne!

Donc nous sommes rentrés, les travaux continuent et sincèrement je suis moi aussi heureuse d'avoir retrouvé mes champs et mes forêts, les seuls anti dépresseurs qui me conviennent.

L'hiver ne va pas tarder, le tricot est prêt, les biscuits de l'Avent seront faits en début de semaine.Une vie simple, dans une maison et un village simples.

P8222115

Posté par hivs à 15:13 - Commentaires [6] - Permalien [#]


12 novembre 2019

Une fois mais pas deux!!!

Les anniversaires du côté de la famille  de Gaston sont tous du mois de Novembre.

Donc, nous voulions leur faire la surprise de venir leur souhaiter.

De plus, la peinture commençant à manquer ainsi que d'autres babioles, nous avons décidé de repartir dans le Nord en fin de semaine.

Et hop, j'ouvre mon amis Google, Gîtes de France Nord avec lesquels je loue toujours mes locations de vacances partout en France .

Et là....déception!!!!! Plus rien pour ces dates et encore moins avec le toutou qui n'est qu'un très lointain cousin du pitbull.Newton fait un petit 7 kilos et n'a jamais fait de bêtises.

Bon, je file sur le bon coin, en espérant trouver ce que je cherche.Bah pas mieux avec des prix identiques aux locations parisiennes.

Me restait un truc qui ne m'attirait pas mais comme je n'avais plus le choix......Airbnb.

Une fois, mais pas deux!!!!! Les précautions prises par ce site relèvent d'une enquête du KGB, de la CIA et des Boeufs Carottes.

J'ai du fournir la copie de ma carte d'identité et une photo qui m'a été rejetée 3 fois car non identique à celle de la CI.

Bah oui, en 6 ans, j'ai changé!

De rage, j'ai pris le téléphone, j'ai expliqué à la dame que la jeunesse n'était pas éternelle, que les cheveux pouvaient changer de couleur, que l'on pouvait prendre ou perdre du poids, qu'un homme pouvait avoir perdu ses cheveux et se laisser pousser une barbe.

Et comme je déteste que l'on mette ne serait ce qu'un orteil dans ma vie privée, et bien ce sera la première et la dernière fois sur ce site!

index

Posté par hivs à 10:46 - Commentaires [7] - Permalien [#]

28 octobre 2019

Le froid

Beau temps, grand soleil mais pas vraiment chaud ce matin!

Je reviens sur le froid réel et celui ressenti.

Angèle, je connais les couches commes celles des oignons.

Le froid extérieur ne me fait pas peur, je bouge, je fais de la rando donc le froid connait pas!

Non, je parle du froid à l'intérieur.

La maison est bien isolée, la chaudière est récente mais j'ai froid!!!!

Certains dans ce cas là ont froid aux pieds (facile, on mets des grosses chaussettes), aux mains (les mitaines c'est sympa) ou froid en haut (et là hop un bon gros pull).

Non mon souci est que j'ai froid.............au fesses!!!!! Certaines y ont le feu, moi ce sont des glaçons! Et surtout que l'on ne vienne pas me dire de mettre des collants en dessous de mon pantalon, je ne supporte pas d'être engoncée! Et hors de question que mon 38 se transforme en 40 pour mettre 3 paires de collants en dessous.

Et je ne peux demander à l'Homme de me les réchauffer toute la journée!!

Donc si l'une d'entre vous a la solution, je prends!

 

Posté par hivs à 10:32 - Commentaires [14] - Permalien [#]

21 octobre 2019

Les différences

La campagne n'est pas la ville.

Pour le moment je ne regrette pas la ville avec ses bruits, sa pollution, ses incivilités.

Mais je rêve parfois.................de METTRE MES JOLIS ESCARPINS!!!!!

Achetés peu de temps avant de déménager.

De jolis escarpins italiens, en cuir.

Il dorment dans leur boîte en ce moment.

Depuis trois mois, chaussures de randos, tennis et chaussons. Mes pieds vont finir par s'avachir!

Je dois m'habituer aux magasins fermés le lundi, aux grandes enseignes comme Confo qui ferment entre 12 et 14 heures. Au manque de certaines boutiques, comme un marchand de laine ou de tissus.

Je dois aussi m'habituer au froid réel et celui ressenti. Mêmes températures qu'en ville mais j'ai parfois l'impression qu'il fait 10 degrés de moins!

En contrepartie, j'ai le calme, des marchands de viande et de légumes locaux,le minotier qui me vend une farine excellente, au sourire des habitants.

Je fais cependant attention à ne pas trop me lier, pour ne pas être envahie, je suis et reste une solitaire.

Mes jolis escarpins, je le mettrai sans doute pour aller au repas organisé par des amis dans le village voisin, ou lors de notre retour en ville fin Novembre.

7292001_2

Posté par hivs à 16:00 - Commentaires [7] - Permalien [#]

17 octobre 2019

Philippe, la suite

Donc, comme je l'avais raconté, la cabane au fond du jardin nous a fait peur!

Des monceaux de bois et..........une armoire démontée que  nous ne sommes pas en mesure de dater.

Philippe, mon amour de petit cousin, pour nous remercier, nous a déposé des poireaux et de la salade.

Et il a décapé une sculpture de la fameuse armoire , et me l'a rapportée.

D'après le menuisier, le socle serait en bois venu d'Afrique, et la sculpture..........il ne sait pas! Bois?  Résine?

Si quelqu'un passe par ici et peut me donner des tuyaux (pas d'arrosage hein, il pleut assez!)....

 

IMG_3272

IMG_3273

Posté par hivs à 17:09 - Commentaires [5] - Permalien [#]


03 octobre 2019

Ce jour là.....

Et bien ce jour là, il pleuvait.

Et pas qu'un peu!

J'attendais la venue de membres de la famille, intrigués par notre installation  au village, et curieux de découvrir notre campagne, citadins qu'il sont.

Donc, ce jour là il pleuvait.

Je prépare tous mes intruments de cuisine, et hop, il va falloir nourrir tout ce petit monde pendant deux jours.

L'Homme de la maison n'étant pas du tout branché recettes, prend sa boîte à outils et me dit qu'il monte bricoler.

A ce moment là......ding dong fait la porte!

Je cours, ouvrir et je vois Philippe. Philippe est mon petit cousin, qui habite trois maisons au dessus de la nôtre.

"et bien bonjour ma Poule, tu m'as bien dit que t'avais du bois?"

Ah oui, du bois il y en avait! Même que lorsque nous avons visité la maison, les herbes étaient tellement hautes que nous n'avons pas pu ouvrir la porte de la cabane au fond du jardin. Dans laquelle nous avons découvert des troncs de chêne entiers, des poutres et même une ancienne armoire démontée.

J'en reviens à Philippe.

"bah, je peux aller voir"?

"Mais bien sûr mon Philippe"!!

L'homme de la maison chausse ses bottes, et les voilà partis.

Sauf qu'il pleuvait à verse, que pour  accéder au fond du jardin  il faut traverser le salon et MA cuisine.

Au bout de 20 minutes, les deux zébulons sont rentrés trempés, et Philippe m'a annoncé: bon, ben j'embarque tout ce que je peux mettre dans la voiture.

Résultat, y'avait de la paille et de la boue partout!

Mais vous voyez que l'on peut se bonifier en vieillisant! J'ai respiré un bon coup, j'ai gardé mon calme et j'ai laissé faire. En souriant benoitement.

Enfin, jusqu'au moment où il m'a annoncé qu'il reviendrait le lendemain pour charger le reste, et là il a eu droit à "NOOONNN, demain j'ai du monde"!!!!!

images

 

Posté par hivs à 12:23 - Commentaires [5] - Permalien [#]

21 septembre 2019

Un mois

Un mois déjà!

Plus de cartons à vider, nous sommes dans les travaux.

Les volets sont posés, la peinture de la grande salle de bains avance.

Comme je ne conduis plus depuis longtemps, je me suis inscrite à l'auto école pour reprendre quelques cours.La dame pleurait de rire quand je lui ai raconté mes mésaventures de conductrice.

L'automne arrive, les arbres deviennent roux, le paysage est magnifique.

Première plantation au jardin, qui avant de ressembler à un jardin à la française (l'Homme aime les jardin "au cordeau") va devoir passer par les mains d'un jardinier.

Mon petit chemin qui mène au cimetière, bordé ne noyers et de noisetiers n'a pas changé....

IMG_3201

IMG_3202

Posté par hivs à 08:13 - Commentaires [8] - Permalien [#]

28 août 2019

Je ne vous oublie pas!

Non, je ne vous oublie pas!

 

Arrivés à destination, entre la peinture, vider les cartons, trouver une place pour chaque chose, recommencer, la chaleur, nous n'arrêtons pas!

Passer d'une vie à l'horizontale à une vie à la verticale n'est pas aisé.

Par contre, apprécier le sourires des gens, le calme, une conduite en voiture qui devient un vrai plaisir, là ce n'est que du bonheur.

Certains me disent qu'ils ne pourraient pas.

Mais je les rassure, nous avons l'eau, le gaz, l'électricité, internet et même le réseau du portable passe!

Le premier supermarché est à 5 kilomètres.

Je retrouve mes racines, Gaston est heureux, je peux redevenir la petite sauvageonne que j'étais....

 

Posté par hivs à 10:35 - Commentaires [5] - Permalien [#]

13 août 2019

La fin, enfin presque!

Tous les cartons sont finis, restent quelques bricole pour le quotidien.

FT a eu la gentillesse de nous couper notre ligne samedi, alors que j'avais demandé à partir du 19.

Donc plus de télévision, plus de téléphone, plus d'internet.

J'essaie de me connecter avec mon téléphone, mais la connexion est....mini!

Je dois être fatiguée car mon naturel de tête en l'air revient.

Hier, perchée sur une chaise pour nettoyer les carreaux, je n'ai pas vu le seau d'eau par terre. Donc en descendant, mon pied accompagné du chausson qui va avec a fini trempé et mon pyjama aussi. Je préfère en rire!

Je reviendrai un peu plus tard, quand les cartons seront sortis du camion, quand j'aurais vu le plancher posé par Kévin, quand j'aurai tenté de soutenir ma cousine dont la fille est en fin de vie, quand j'aurais pris mes marques dans cette nouvelle vie.

 

Posté par hivs à 08:24 - Commentaires [7] - Permalien [#]

05 août 2019

Bientôt

Je n'ai pas vu passer le mois de Juillet.

Août a comme un goût d'automne.

Les cartons s'empilent, dans l'attente d'être chargés le 19.

Gaston est d'un méthodique qui me surprend.

Bientôt je vais réouvrir la porte fermée il y a 40 ans.

Gaston est aux anges, et pour moi l'angoisse est là, elle me tenaille du matin au soir.

A suivre......

Posté par hivs à 13:41 - Commentaires [3] - Permalien [#]