Non, je ne vous oublie pas!

 

Arrivés à destination, entre la peinture, vider les cartons, trouver une place pour chaque chose, recommencer, la chaleur, nous n'arrêtons pas!

Passer d'une vie à l'horizontale à une vie à la verticale n'est pas aisé.

Par contre, apprécier le sourires des gens, le calme, une conduite en voiture qui devient un vrai plaisir, là ce n'est que du bonheur.

Certains me disent qu'ils ne pourraient pas.

Mais je les rassure, nous avons l'eau, le gaz, l'électricité, internet et même le réseau du portable passe!

Le premier supermarché est à 5 kilomètres.

Je retrouve mes racines, Gaston est heureux, je peux redevenir la petite sauvageonne que j'étais....