Une semaine, il n'a pas tenu!!!

Jeudi matin j'entends une petite voix "dis le Nange et si on repartait demain et pas samedi? Tu comprends, samedi soir, on va danser, donc  les kilomètres plus la route, je vais être fatigué!!!!".

J'ai compris qu'il ne supportait pas cette ville, que malgré les anniversaires fêtés en famille, le plein de peinture, de vêtements et autres, de jolis moments, et bien il ne veut plus y aller. Ou le moins longtemps possible.

Lui le citadin, réclame sa campagne!

Donc nous sommes rentrés, les travaux continuent et sincèrement je suis moi aussi heureuse d'avoir retrouvé mes champs et mes forêts, les seuls anti dépresseurs qui me conviennent.

L'hiver ne va pas tarder, le tricot est prêt, les biscuits de l'Avent seront faits en début de semaine.Une vie simple, dans une maison et un village simples.

P8222115